Justine Facchini

Justine Facchini2018-10-09T17:54:10+00:00

Facchini Justine

Doctorante

Équipe Corps & Multisensorialité

Directrice de thèse : Yoh’i Zennou-Azogui

+33 4 13 55 03 65

Justine.facchini@univ-amu.fr

 

 

Thème de recherche

    Remodelage des cartes corticales somesthésiques, après lésion ischémique du cortex chez le rat adulte, et rééducation fonctionnelle

 

Recherche 

    Après une lésion ischémique du cortex somesthésique primaire (S1) et plus largement du cortex sensorimoteur, les données de la littérature ont décrit les changements anatomofonctionnels qui affectent l’hémisphère lésé et leur rôle dans la restauration fonctionnelle. La majorité des travaux s’étant focalisée sur le remodelage des aires péri-lésionnelles, peu d’études chez l’homme et l’animal se sont intéressées au cortex controlésionnel, au décours de ses modifications fonctionnelles et à son rôle dans la récupération fonctionnelle.

   L’objectif de ma thèse est ainsi de caractériser le rôle de ce cortex controlésionnel, ou cortex non-lésé. Pour cela, nous étudions le décours des modifications électrophysiologiques affectant la représentation cutanée de la patte saine et de la patte affectée au sein du cortex controlésionnel.

  L’autre versant de ma thèse est d’étudier les corrélats corticaux de la CIMT (« Constraint-Induced Movement Therapy »), une thérapie utilisée en pathologie humaine, et qui améliore la récupération fonctionnelle. La CIMT consiste à empêcher l’utilisation du membre sain, en l’immobilisant, afin de forcer l’utilisation du membre affecté. Cependant, des études chez le rat ont montré qu’utilisée trop rapidement ou trop intensément après la lésion, cette thérapie aggrave l’étendue de la lésion et compromet la récupération fonctionnelle. La seconde partie de ma thèse sera dédiée à l’étude des effets de cette thérapie sur les remodelages corticaux ipsi- et controlésionnels consécutifs à des lésions ischémiques de S1.

 

Méthodes et techniques d’investigation 

    Electrophysiologie

    Imagerie optique extrinsèque

    Comportement

    Histologie