Corps et Multisensorialité 2018-02-16T15:29:39+00:00

Corps et Multisensorialité

Responsable: Anne Kavounoudias

Intégration multisensorielle pour les représentations du corps et du soi
Codage neurale périphérique
Plasticité adaptative des systèmes sensoriels

Membres statutaires

Doctorants et post-doctorants

  • J Caron-Guyon (Etudiant PhD)
  • J Corbo (Etudiant PhD)
  • J Facchini (Etudiant PhD)
  • C Landelle (Etudiant PhD)
  • E Nakul (Etudiant PhD)
  • A Pavlidou (Post-Doc)

Objectifs scientifiques

L’équipe Corps et Multisensorialité étudie les contributions spécifiques et les interactions des systèmes somatosensoriels, vestibulaires et visuels à l’élaboration de la conscience de son propre corps, à la perception de ses propres mouvements corporels et à la perception des stimuli externes appliqués sur le corps. La modulation de ces expériences corporelles et la plasticité cérébrale de ces systèmes sensoriels après une altération neurale centrale ou périphérique sont également étudiées (AVC, amputation, déficits vestibulaires, vieillissement).

Nous combinons des approches transdisciplinaires, y compris l’électrophysiologie (microneurographie, enregistrements corticaux multiunitaires), l’imagerie cérébrale (IRMf; EEG, imagerie optique) et les méthodes comportementales (psychophysique, EMG, stimulation multisensorielle, tests posturaux), chez l’homme et chez le rongeur.

Thèmes de recherche

L’équipe se concentre autour de quatre principaux thèmes de recherche :

Intégration multisensorielle pour les représentations du corps et du soi

Contributions vestibulaires et multisensorielles de la conscience de soi corporelle
C Lopez, E Nakul, A Pavlidou; Collaboration avec B Lenggenhager

Nous étudions comment le système vestibulaire participe à la conscience de soi corporelle, en particulier à la localisation du soi, à la perspective en première personne, et aux résonances sensori-motrices entre soi et autrui (BODILYSELF Project; FINDING PERSPECTIVE Project). Dans ce but, nous combinons des techniques issues de la physiologie vestibulaire (stimulations vestibulaires galvaniques et acoustiques, fauteuils rotatoires et électromyographie), l’électroencéphalographie et la réalité virtuelle avec des approches de psychologie expérimentale et neuropsychologie. Une autre ligne de recherche est l’étude du cortex vestibulaire chez l’Homme, et de ses propriétés d’intégration multisensorielle (EEG et stéréo-EEG). Ces études sont conduites chez des volontaires sains, des patients avec des maladies du système vestibulaire, ete des patients neurologiques.

Perception de mouvement du corps : comment la vision, le toucher et la proprioception interagissent ?
Kavounoudias, C Landelle

Pour percevoir les mouvements de son propre corps, le cerveau doit fusionner de multiples sources sensorielles pour former une perception cohérente. À l’aide de la psychophysique et de la neuro-imagerie (IRMf), nous examinons les mécanismes neuronaux qui sous-tendent cette intégration multisensorielle chez l’Homme et ses bases cérébrales. Les perspectives cliniques de ce travail sont aussi étudiées (vieillissement, amputation, patients déafférentés…(projet MULTISENSE, ANR).

Interaction audio-haptique dans la discrimination de texture


A Kavounoudias, C Landelle

collaboration avec J Dana (LNC), F Giraud & B Semail (Polytech Lille), R kronland & S Ystad & M Aramaki (LMA)

Nous étudions la capacité de l’Homme à discriminer la rugosité tactile en présence d’une stimulation audio concomitante. Les bases cérébrales de ces interactions audio-haptiques sont recherchées par IRMf.

(projet DISREMO, Auton-CNRS).

Codage neural au niveau périphérique

Le codage d’une texture complexe et de l’humidité depuis la périphérie

R Ackerley, E Ribot-Ciscar, JM Aimonetti

À l’aide de la microneurographie, nous examinons comment les mécanorécepteurs de la peau réagissent à des stimuli tactiles complexes couplés à des mouvements passifs et actifs. Cela consiste en l’application d’une gamme de surfaces différentes sur la main pour mesurer les réponses unitaires  de capteurs tactiles.  De plus, ces afférences unitaires seront également stimulées à l’aide de faibles courants pour induire des sensations artificielles. Le projet vise aussi à comprendre comment la sensation d’humidité est codée via les afférences tactiles et thermiques.  (ARTTOUCH ERC Consolidator grant 2017)

Influence des contextes comportementaux, émotionnels et d’apprentissage sur l’encodage des mouvements corporels

E Ribot-Ciscar, R Ackerley, JM Aimonetti

Les mouvements corporels sont codés par les récepteurs musculaires, nommés fuseaux neuromusculaires, dont la sensibilité peut être modulée par le système nerveux central grâce à l’activité des neurones fusimoteurs.

Au moyen de la technique microneurographique, nous testons l’hypothèse selon laquelle ce contrôle de la sensibilité proprioceptive permet d’adapter le codage des mouvements aux buts comportementaux, à l’état émotionnel dans lequel nous nous trouvons ainsi qu’à l’apprentissage de nouvelles habiletés motrices.

Facteurs susceptibles de changer le codage périphérique des stimulus tactiles

JM Aimonetti, R Ackerley, E Ribot-Ciscar

La sensibilité tactile repose sur l’activation d’un ensemble de récepteurs mécanosensibles de bas seuil situés dans le derme. Nous étudions les effets de changements de température, d’hydratation de la peau ou d’élasticité de la peau avec l’âge sur l’encodage de la rugosité en enregistrant la réponse d’afférences tactiles à l’aide la microneurographie au niveau du nerf médian.

Plasticité adaptative des systèmes sensoriels

Influence des relations entre hémisphère intact et hémisphère lésé dans la récupération fonctionnelle après ischémie focale dans le cortex somesthésique

Y Zennou-Azogui, J Facchini, N Catz, C Xerri

La récupération fonctionnelle après accident vasculaire cérébral dépend d’un processus de réorganisation dans les régions corticales péri-lésionnelles, ainsi que dans des zones distantes de l’hémisphère lésé et de l’hémisphère intact. Notre projet de recherche vise à explorer les modifications des relations inter-hémisphériques induisant un remodelage des réseaux corticaux somesthésiques qui sous-tend la récupération fonctionnelle après ischémie focale. Notre étude combine des méthodes d’immunohistochimie, d’électrophysiologie et d’imagerie optique (VSD), et vise à corréler des remodelages corticaux avec la récupération d’une sensibilité tactile et d’une coordination sensorimotrice fine du membre antérieur.

Plasticité adaptative après amputation chez l’Homme

A Kavounoudias, R Ackerley, Y Zennou-Azogui, C Xerri

Le traitement des amputations pose deux problèmes principaux : comment soulager la douleur d’un membre fantôme et comment ajuster et utiliser au mieux une prothèse pour retrouver une mobilité corporelle satisfaisante. En combinant imagerie virtuelle, neuro-imagerie et microneurographie, nous proposons de tester une nouvelle méthode de rééducation basée sur la réafférentation multisensorielle du membre manquant pour soulager la douleur fantôme.  L’introduction d’un retour somatosensoriel fin par activation des fibres unitaires cutanées devrait également améliorer l’utilisation de la prothèse chez les amputés et réduire son rejet qui est fréquent. (PhantomPain & ARTTOUCH projects)

Plasticité adaptative après perte vestibulaire

C Lopez, E Nakul; Collaborations avec M Elzière, JP Lavieille, L Borel

Les maladies vestibulaires sont fréquentes et responsables de troubles posturaux, oculomoteurs et de déficits dans la cognition spatiale. Nos études portent sur une facette de la symptomatologie vestibulaire largement négligée : les troubles de la conscience du soi et du corps. Nos études visent à décrire les bases multisensorielles de ces troubles, ainsi que les facteurs psychologiques et neurologiques qui peuvent conduire à modifier les représentations du soi corporel. Ces études devraient améliorer le diagnostic et la rééducation des atteintes otoneurologiques (BODILYSELF Project).