Financement ERC « Consolidator » - Laboratoire de Neurosciences Sensorielles et Cognitives

Rochelle Ackerley a reçu un financement ERC « Consolidator »

ARTTOUCH – Générer un toucher artificiel : de l’encodage de percepts complexes par  les afférences tactiles à leurs implications pour l’innovation clinique

La somesthésie renvoie à la perception de sensations tactiles et ou thermiques susceptibles d’évoquer des ressentis agréables ou douloureux. La dégradation voire la suppression des afférences somesthésiques à la suite de neuropathie ou d’amputation affectent nos capacités d’interaction avec l’environnement.

De nouvelles technologies émergent pour restaurer en partie les fonctions perdues chez des porteurs de prothèse, mais cela ne sera possible que nous comprenons comment sont codés les signaux somesthésiques. Au-delà des descripteurs classiques du sens tactile comme la rugosité, ce projet vise à comprendre les processus neuronaux qui sous-tendent l’encodage de la douceur ou de l’humidité.

Le projet repose sur l’utilisation conjointe de méthodes comme la microneurographie, la neurostimulation, l’imagerie cérébrale et l’analyse de comportements. A terme, les connaissances acquises fourniront de nouveaux diagnostics indolores pour détecter et quantifier des troubles somatosensoriels, voire identifier de nouvelles cibles thérapeutiques.



Rochelle ACKERLEY
est chercheure au CNRS dans l’équipe « Corps et Multisensorialité ». Elle utilise la microneurographie pour enregistrer des fibres dans les nerfs peripheriques chez l’homme. Elle combine cette technique avec l’imagerie cérébrale (IRMf, EEG, MEG) et des approches cliniques. Le projet « ARTTOUCH » (1,2 million euros, 2019-2023) est financé par l’ERC.

2018-02-06T15:20:34+00:00